Posted on Laisser un commentaire

Protéger ses oreilles en concert ou en festival

Vous aussi, vous aviez hâte de retrouver le chemin de vos concerts et vos festivals musicaux préférés ? Nous aussi…

Les yeux pleins de lumière, le cœur plein de bonnes ondes et les oreilles emplies de bons sons…

Sauf que voilà, certains sons trop forts écoutés de façon prolongée peuvent nuire à votre santé et à celle de vos oreilles.

Les risques pour nos oreilles

Pris dans l’euphorie du moment, nous ne nous rendons pas compte que les décibels qui arrivent dans nos oreilles sont au bien au-dessus de ce qu’elles peuvent tolérer, que le concert ait lieu dans une salle ou même en plein air (et même au cinéma, voir notre billet « Comment protéger ses oreilles au cinéma »).

« Dès 85 dB, nos oreilles commencent à souffrir, et à 85 dB, cela n’est pas si fort, ni douloureux. » (source JNA)
À 60-65 dB notre oreille est au meilleur de sa forme ! C’est le niveau sonore habituel d’une conversation.
80 dB, correspond au bruit de la circulation automobile ou des klaxons.
102 dB, c’est la limite à ne pas franchir (décret gouvernemental) pour un concert.

Dans un concert, le son peut facilement dépasser les 100 dB.

Hors, seulement 15 minutes à 100 décibels (et plus) peuvent générer des lésions importantes de l’oreille interne.

Suivez nos conseils pour protéger vos oreilles tout en profitant de la musique.

Loin des enceintes

Conseil de bons sens, mais si vous choisissez de vous placer tout proche d’une enceinte, vos oreilles risquent d’en pâtir. Alors éloignez-vous des enceintes.

D’ailleurs, si vous êtes à la recherche du meilleur son, cela sera le centre de la salle ou de la scène que vous le trouverez !

Protéger vos oreilles en concert

protéger oreilles cinéma protection auditive audition santé
Protection auditive – Spécial musique

Quies a développé des protections auditives spécifiquement conçues pour l’écoute musicale. Ces protections sont idéales en concert car elles vous permettent de profiter du moment, sans l’altérer. Le fait de protéger vos oreilles en concert ne doit pas nuire à l’ambiance et au plaisir. Nos protections – spécial musique sont dotées d’un filtre acoustique CLI qui fonctionne comme un correcteur de fréquences en compensant les aigus et les graves tout en atténuant les fréquences les plus sensibles. En plus d’être réutilisables, elles sont fournies avec une boîte qui se fait toute petite dans votre sac pour faciliter son transport.

 

Casque anti-bruit Enfants – Existe en vert ou rose

Protéger les oreilles de vos enfants

Les jeunes enfants ont les oreilles plus sensibles et délicates que celles des adultes. L’écoute continue de la musique à niveau élevé peut leur être encore plus risquée. Quies propose un casque anti-bruit spécialement pensé pour protéger les oreilles de nos enfants. Avec son arceau matelassé, son serre-tête réglable et ses coquilles confortables et flashy, elles trouveront parfaitement leur place aux oreilles de vos enfants.

Posted on Laisser un commentaire

Chouchouter ses oreilles à la sortie de l’hiver

L’hiver, nos oreilles sont mises à rude épreuve. Le froid, les rhumes, les maladies de saison, les otites… peuvent affecter nos oreilles et les sensibiliser.

Nos oreilles sont fragiles mais ont aussi des stratégies de défense efficaces, notamment grâce au cérumen, parfois disgracieux mais fondamentalement indispensable !

Suivez nos conseils pour savoir chouchouter vos oreilles à la sortie de l’hiver.

Protéger ses oreilles en hiver

En hiver, c’est notre tête et nos oreilles qui souffrent généralement le plus, quand les températures chutent. Elles sont en effet très peu protégées, car principalement constituées de cartilages, elles ne profitent donc pas d’une petite couche de graisse protectrice comme une majeure partie de notre corps. Elles sont donc vulnérables particulièrement avec le vent, la pluie, le froid et se refroidissent rapidement. La peau et l’os du conduit auditif deviennent très sensibles. Il est alors important de garder nos oreilles au chaud avec un bonnet ou des protèges oreilles.

Nos conseils pour prendre soin de vos oreilles à la sortie de l’hiver

A la sortie de l’hiver, vos oreilles ont subi plusieurs mois de climat plus rude et ont été sensibilisées. Surtout quand on sait qu’en hiver, notre corps est plus fragile et que certains maux de saison fragilisent encore plus nos oreilles (rhumes, virus, otites…). Cela peut avoir une incidence sur vos oreilles, notamment en raison de la production plus importante de cérumen qui est sécrété naturellement.

Exit les cotons ouatés !

Le cérumen est produit par vos oreilles pour les protéger : il les lubrifie pour éviter les irritations et les protéger de toutes les agressions (insectes, champignons, microbes). D’ailleurs, l’intérieur du conduit auditif est bien fait : il est autonettoyant ! Nul besoin donc d’y enfoncer un coton ouaté qui viendra au contraire tasser le cérumen plus en profondeur dans le conduit, alors qu’il nous suffit de le laisser s’écouler naturellement.

Mais à la sortie de l’hiver des bouchons peuvent se former et peuvent devenir dangereux. Les bouchons de cérumen peuvent en effet avoir pour conséquence d’altérer l’audition, provoquer des bourdonnements ou des vertiges…

Grâce à ses 3 boucles en acier inoxydable, le cure oreille Quies vous permettra de nettoyer vos oreilles en douceur et éviter la formation des bouchons de cérumen. En plus, il est nettoyable et réutilisable !

Le spray Docuspray Quies, lui aussi, permettra de nettoyer en douceur et prévenir les éventuels bouchons de cérumen. Avec sa formulation complète associant oligo-éléments d’origine marine, bicarbonate de sodium et polysorbate-80, il permettra de fluidifier le cérumen et de favoriser son évacuation.

En cas de bouchon de cérumen, le spray auriculaire Doculyse aidera à dissoudre et éliminer le bouchon tout en douceur. Sa formule composée de docusate de sodium (agent émollient) permet de ramollir, dissoudre, d’évacuer le bouchon de cérumen mais aussi de prévenir sa formation.

Retrouvez notre dossier complet : « Tout savoir sur les bouchons de cérumen dans l’oreille »

Et vous quelles sont vos astuces pour chouchouter vos oreilles ?

Posted on Laisser un commentaire

Nos astuces pour bien vivre le télétravail

Depuis quelques temps, le télétravail fait de plus en plus partie de nos vies. Largement accepté, il est presque devenu une norme pour certaines entreprises et salariés. Nombreux sont ceux qui y ont trouvé un certain confort.

Cette nouvelle façon de travailler et de collaborer n’est pas pour autant la panacée et bon nombre de personnes commencent à y trouver des contraintes : isolement, lassitude, manque de lien social, manque de motivation, de convivialité.

Et cela se complique encore quand il est vécu avec tout le reste de la famille à la maison : enfant malade, professeur malade, isolement cas contact, etc… Le tout dans un espace commun qui n’est pas aussi tranquille que celui qu’on aurait au bureau : salle à manger qui se transforme en open space avec devoirs du petit en parallèle et manga favori du plus grand à la télévision …

Nos conseils pour mieux vivre le télétravail

1- Aérer votre intérieur

C’est la clé pour mieux vivre ensemble dans le même environnement, que l’on soit malade… ou pas ! Idéal pour s’oxygéner le mental et laisser entrer de l’air frais.

15 minutes toutes les demi-journées suffisent si personne n’est malade, 10 minutes toutes les heures en cas de contamination.

2- Remplacer le temps de transport par du temps pour soi

Non le temps gagné sans transport ne va pas être dévolu à des tâches administratives ou ménagères. Quand le lieu de travail est le même que le lieu de vie, on ne peut plus se « déconnecter » aussi facilement que lors de notre trajet du retour à la maison.

Alors on bloque dans l’agenda des temps pour soi : on en profite pour pratiquer un peu de cohérence cardiaque, du yoga, prendre un bain, faire du sport ou tout simplement lire un bon livre ou regarder une série…

On peut également mettre en place un nouveau rituel bien-être pour profiter de ce nouveau temps et déconnecter du mode boulot-dodo.

3- Bien vivre ensemble

En couple façon open space dans le salon, ou avec des enfants façon télé-devoirs VS concentration, il n’est pas toujours facile de bien vivre tous ensemble sans se nuire. Le mieux est d’organiser sa journée en fonction des horaires de la famille, en profitant par exemple des moments plus animés pour répondre à des e-mails sans enjeu, observer la concurrence… et en gardant les tableaux Excel pour plus tard ! Mais parfois, tout se cumule sur le même temps.

Notre astuce pour optimiser sa concentration : utiliser des bouchons d’oreille afin de se couper du bruit.

Nos protections auditives en mousse sont les plus efficaces en termes d’atténuation du bruit : elles atténuent les sons de 35dB en moyenne. Idéales pour se concentrer sans se couper totalement de son environnement.

Elles existent également en format mini, plus souples et plus petites, pour les conduits auditifs étroits ou sensibles qui ne supportent pas les protections classiques.

Nos protections en cire, les authentiques boules Quies, sont appréciées pour leur confort : elles prennent la température du corps et se « moulent » ainsi à tous les conduits auditifs. Elles sont idéales pour les utilisations prolongées.

Pour en savoir plus, retrouvez toute notre gamme de protections auditives : c’est ici !

Et pour toutes les oreilles éprouvées par le port du casque audio toute la journée, le spray auriculaire Docuspray, véritable alternative aux bâtonnets ouatés, nettoie en douceur le conduit auditif et prévient la formation des bouchons de cérumen.

Retrouvez toute notre gamme de soin de l’oreille : c’est ici !

Pour aller plus loin, lisez notre dossier santé : « LES DANGERS DU BRUIT : COMMENT SAUVER NOS OREILLES ? »

Et vous quelles sont vos astuces pour rendre le télétravail plus agréable ?

Posted on Laisser un commentaire

Ronflement, les femmes n’y échappent pas. Nos conseils pour les limiter !

C’est un fait, nous sommes plus de 15 millions à ronfler en France*… et les femmes n’y échappent pas ! Selon de récentes études, les femmes ronflent tout autant que les hommes, bien que parfois, elles l’admettent un peu moins facilement.

Même les femmes ronflent !

Jusque récemment, le ronflement était plutôt assimilé comme un caractère masculin. En effet, avec l’âge les femmes finissent par ronfler tout autant que les hommes, et elles peuvent ronfler tout aussi fort (l’intensité d’un ronflement peut varier selon les personnes, mais il peut dépasser les 90dB). En réalité, 1 femme sur 4 serait concernée par le ronflement**. Et pourtant il n’y a que la moitié des femmes qui sont prêtes à l’admettre.

Les causes du ronflement chez les femmes

Les causes du ronflement chez la femme sont à peu près les mêmes que chez les hommes, à quelques différences près.

Nous ronflons parce que nos muscles se relâchent pendant la nuit, notamment ceux à l’arrière de la gorge. Ce relâchement créé un rétrécissement des voies respiratoires, l’air a plus de difficulté à passer. C’est le passage « forcé » de l’air qui fait vibrer les tissus ; le ronflement se fait entendre. Le ronflement est tout à fait normal et sans danger dans la majorité des cas.

Il existe différentes causes liées au ronflement qui touchent aussi bien les hommes que les femmes : en majorité le surpoids, l’alimentation trop riche, le fait de dormir sur le dos, une obstruction nasale comme un rhume ou une cloison déviée, l’alcool, certains médicaments, ou encore le tabac sont jugés coupables !

Consultez notre dossier ” Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le ronflement “.

La ménopause et la grossesse, sont des facteurs 100% féminins favorisant le ronflement

Il faut dire aussi que les femmes ont leur botte magique contre le ronflement : les œstrogènes, qui protègent les fibres élastiques des tissus (en prévision d’un éventuel accouchement). Mais à l’arrivée de la ménopause, le taux d’œstrogène chute favorisant le relâchement des tissus, et les femmes peuvent être amenée à ronfler autant que les hommes.

Pendant la grossesse également, les ronflements peuvent s’accentuer car souvent liés à un rétrécissement des voies aériennes supérieures : à la fin de la grossesse, la capacité à respirer est plus faible compte tenu de l’encombrement du ventre et de l’expansion du diaphragme. Mais rassurez vous, tout revient à la normale avec l’arrivée de bébé.

Quelques-unes de nos astuces anti-ronflement

Le soir, mangez léger et digeste !
C’est une bonne digestion assurée et des ronflements limités.

Evitez l’alcool quelques heures avant de dormir
L’alcool détend davantage les muscles et encombre les voies respiratoires.

Dormez sur le côté
En effet, dormir sur le dos est la position la plus favorable au ronflement. Essayez de dormir sur le côté, la nuque bien calée sur votre oreiller.

Nettoyez-vous les voies respiratoires
La congestion nasale favorise le ronflement, un nettoyage des voies nasales (surtout en période de rhume ou d’allergie) avant d’aller vous coucher vous permettra de passer une nuit moins sonore 😊.

Découvrez notre gamme Quies anti-ronflement

Ronflement nasal ou buccal, ponctuel ou plus fréquent, vous pourrez retrouver dans notre gamme anti ronflement Quies le produit correspondant à vos besoins.

Mais surtout ! N’hésitez pas à en parler librement à un professionnel de santé, il pourra vous accompagner en trouvant la solution la plus adaptée pour vous.

* Source : « En finir avec les ronflements », Dr Gérard Vincent, Editions Eyrolles

** Etude mars 2019 publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine, analyses sur les ronflements de 2000 hommes et femmes âgés de 49 ans en moyenne.

 

Posted on Laisser un commentaire

Comment protéger ses oreilles au cinéma ?

A tous les fans de cinéma, en particulier du cinéma à grand spectacle.
A tous les fans de James Bond, Marvel, et Dune…

Oui au cinéma le niveau sonore peut-être trop élevé et faire souffrir vos oreilles.

Découvrez nos conseils pour en prendre soin au cinéma sans dénaturer l’expérience.

Le son, partie prenante de l’expérience du cinéma

protéger oreilles cinéma protection auditive audition santé

Rappelez-vous, nous vous en parlions ici dans notre billet « 3 conseils pour chouchouter vos oreilles », le bruit est partout.

« Dès 85 dB, nos oreilles commencent à souffrir, et à 85 dB, cela n’est pas si fort, ni douloureux. » (source JNA)

À 60-65 dB notre oreille est au meilleur de sa forme ! C’est le niveau sonore habituel d’une conversation.
80 dB, correspond au bruit de la circulation automobile ou des klaxons.
102 dB, c’est la limite à ne pas franchir (décret gouvernemental) pour un concert.

Au cinéma, le bruit peut facilement dépasser les 100 dB.

Mais il est vrai que l’ambiance sonore, le son dolby surround qui nous transportent, tout comme l’écran géant, font partie intégrante de l’expérience du cinéma. Nous allons au cinéma pour profiter d’un moment immersif et vivre un temps suspendu au gré d’une belle histoire. Et même si le seuil légal est globalement respecté, le fil de l’histoire amène parfois des bruits violents, soudains, à des moments où on ne s’y attend pas.

Depuis plus de 100 ans, depuis l’iconique boule Quies, on prend soin de vos oreilles, et nous mettons tout en œuvre pour que vous puissiez profiter de tous les bons moments de la vie, de vos nuits, des fêtes de familles, des moments de télétravail, en toute quiétude et sécurité… Y compris pendant ces moments plus festifs tels que les concerts, la pratique de la musique ou le cinéma.

Les solutions pour protéger ses oreilles au cinéma

protéger oreilles cinéma protection auditive audition santé
Protection auditive – Spécial musique

Quies a développé des protections auditives spécifiquement conçues pour l’écoute musicale. Ces protections sont idéales au cinéma car elles vous permettent de profiter du moment, sans le dénaturer. Le fait de protéger vos oreilles au cinéma ne doit pas nuire à l’expérience, bien au contraire. Nos protections – spécial musique sont dotées d’un filtre acoustique CLI qui fonctionne comme un correcteur de fréquences en compensant les aigus et les graves tout en atténuant les fréquences les plus sensibles. En plus d’être réutilisables, elles sont fournies avec une boîte qui se fait toute petite dans votre sac pour faciliter son transport.

 

 

Les jeunes enfants ont les oreilles plus sensibles et vulnérables que celles des adultes. L’écoute prolongée de la musique à niveau élevé peut leur être encore plus dangereuse. Pourquoi ne pas sortir au ciné comme si vous alliez à un concert ? Quies propose un casque anti-bruit spécialement pensé pour protéger les oreilles de nos enfants. Avec son arceau matelassé, son serre-tête réglable et ses coquilles confortables et flashy, elles trouveront parfaitement leur place aux oreilles de nos petits choux.

 

Casque anti-bruit Enfants – Existe en vert ou rose

Alors prêt à aller regarder le prochain film en toute quiétude ?

Posted on Laisser un commentaire

10 astuces pour vous protéger en été

L’été, plus que jamais, nous aurions envie de nous laisser aller à un peu plus de nonchalance et de lâcher prise. Et vous avez raison ! On a travaillé dur tout l’hiver et on a grandement besoin d’un moment de décompression.

Mais bien-être se conjugue aussi avec prévention, pour passer l’été en toute désinvolture et sécurité. A nous la plage, les terrasses et les fêtes de famille.

Prêts pour découvrir nos astuces pour bien vous protéger en été ?

Prendre soin de sa peau et se protéger des UV

Un peu de bon sens, même si on ne respecte pas toujours ce conseil : évitez de vous exposer entre 12h et 16h directement au soleil. Préférez l’ombre ou un parasol couvrant et une bonne protection solaire. Un chapeau à large rebord et des lunettes de soleil avec filtre anti UV complèteront votre protection.

Le lait Médusyl double protection SPF 50 Quies, vous permettra de vous baigner en toute tranquillité en période de fortes chaleurs tout en vous protégeant à la fois des rayons du soleil et des brûlures de méduses. Petit coup de cœur pour son format spray très pratique !

Prendre soin de soi et se protéger de la chaleur

On en a rêvé tout l’hiver, ça y est, il fait beau et chaud ! En période de forte chaleur, le corps a plus de mal à se refroidir et à maintenir une température normale.

Pour prévenir des dangers de la chaleur extrême, hydratez-vous en quantité, et réduisez vos efforts physiques.

Prendre soin de ses oreilles et se protéger de l’eau

On peut déjà tenter de garder ses oreilles au sec, en ne plongeant pas la tête dans l’eau (snif)…

On peut aussi y aller franchement (non mais !) mais avec les oreilles bien protégées avec des protections adaptées.

Les protections auditives Aquaplug Quies sont en silicone doux et ont été conçues pour ceux qui aiment les sports aquatiques. Petit coup de cœur bonus : elles sont réutilisables.

Pour les petites oreilles sensibles, les protections extra-auriculaire en silicone Quies accompagnés d’un bandeau d’oreilles assurera une adhérence optimale, tout en confort, sans pénétrer dans le canal auditif.

Prendre soin de ses oreilles après la baignade

Après la baignade, on peut se rincer les oreilles à l’eau douce et les sécher consciencieusement.

Tentez aussi de faire sortir l’eau de vos oreilles s’il en reste à l’intérieur en penchant les oreilles sur les côtés et/ou en forçant la déglutition en mâchant un bonbon par exemple.

Le spray Docuspray Quies vous permettra de nettoyer en douceur vos oreilles après la baignade.

Prendre soin de sa peau et se protéger des piqûres

Elles peuvent être diverses et plus ou moins gâcher un moment de notre été, moustiques, méduses… On n’aimerait pas que ces petites bêtes viennent à l’attaque de notre belle peau toute tendre et nous faire passer un mauvais moment.

Pour éloigner les moustiques, une huile végétale naturelle avec une goutte d’huile essentielle de citronnelle permettra de les éloigner de façon naturelle.

Pour les Méduses, le lait Médusyl double protection SPF 50 Quies vous en protègera grâce à sa combinaison de composants qui assure une protection contre les piqûres de méduses en bloquant leur processus urticant. Petit coup de cœur pour sa texture non grasse qui s’applique facilement, sans traces blanches !

Prendre soin de ses oreilles et se protéger du bruit

Les vacances sont souvent aussi synonymes de retrouvailles en famille de déplacements et de vie en communauté et / ou au camping.

Et qui dit voyages, dit aussi perturbations dans notre quotidien et de nouveaux bruits. Et nous, on a bien envie d’un été festif et reposant.

En avion ou en train, les protections auditives spéciales pression Quies régulent le passage de l’air dans l’oreille lors d’un changement de pression, (au décollage et à l’atterrissage en avion, ou lors du passage d’un tunnel). Coup de cœur : elles se font oublier et sont réutilisables.

Lors d’événements, tels que les concerts, festivals et mariages et fêtes de famille, les protection auditives spéciales musique corrigeront les fréquences, le son harmonisé est restitué dans tout son relief et sa musicalité, sans aucune déformation, et sans risque pour votre capital auditif ! Coup de cœur pour leur technologie de pointe.

En famille ou au camping, les protections auditives en cire Quies sont les plus confortables pour un usage prolongé et leur texture toute douce et malléable s’adapteront à tous les conduits auditifs. Et on sait à quel point les boules Quies sont irremplaçables et iconiques.

Cet été, plus que jamais, prenez soin de vous !

Posted on Laisser un commentaire

Quelles protections auditives sont les plus adaptées pour vous ?

Vous êtes plutôt mousse ou cire ?
Bricoleur avéré ou compagnon(gne) d’une(e) ronfleur(se) ?
Globetrotteur, mélomane ou dans un open-space toute la journée ?

On pourrait croire qu’un « bouchon d’oreille » en vaut un autre et que plus généralement toutes les protections auditives se valent.

Aujourd’hui les protections auditives sont devenues de plus en plus techniques et efficaces et il existe une solution existe pour chaque besoin.

La vraie question à vous poser est donc celle de la nature de votre exposition aux bruits, du niveau sonore auquel vous êtes confronté, de sa fréquence, de sa durée…

Difficile de faire son choix dans un contexte d’offres pléthoriques ?

Faisons le point sur vos besoins et comparons les possibles pour trouver quelle protection auditive sera la plus adaptée pour vous.

1 – Je suis hyper sensible et j’ai besoin de me protéger des bruits de la vie

Le moindre bruit vous incommode, voire pire, vous donne des migraines.

Le bruit des voisins de l’immeuble, les bruits dans les transports en commun, et tous ces sons vous empêchent de vivre tranquille et en paix, de vous concentrer et d’être zen.

👂 Pour une durée limitée, les protections auditives en mousse seront les plus simples, rapides à mettre en place et efficaces grâce à leur forme anatomique qui s’adaptent aux conduits auditifs (pensez également à notre version mini pour les conduits plus étroits ou sensibles !).

👂 Pour un usage plus long, pendant votre sommeil ou sur toute une journée au travail, les protections auditives en cire seront les plus confortables et elles s’adapteront à votre conduit auditif tout en se faisant oublier.

👂 Pour un usage nomade, dans les transports en commun, ou lors de vos séances bricolages, les protections auditives avec cordelette vous permettront de vous isoler des autres, tout en vous rendant rapidement disponibles (elles seront toujours autour de votre cou).

2 – Je travaille avec des machines très bruyantes / en open space

Vous bricolez beaucoup, et/ou vous travaillez avec des machines, tondeuses, perceuses, souffleries qui font beaucoup de bruit.

Vous passez du temps en open-space, et les collègues vous empêchent de vous concentrer ?

Dans votre cas, la protection de vos oreilles contre les bruits est un vrai sujet de qualité de vie au travail et de prévention des risques. Demandez à votre entreprise si un dispositif est prévu dans votre cas.

En attendant, protégez vos oreilles de la façon la plus adaptée.

👂 Dans la famille des protections auditives, je demande les plus performantes : les protections en mousse avec leur atténuation de 35 dB en moyenne. La matière de la mousse s’adaptera à votre conduit auditif pour assurer un parfait maintien dans l’oreille.

 

3 – Je vis avec un ronfleur / une ronfleuse

Le plus simple serait évidemment que votre conjoint(e) arrête de ronfler ! D’ailleurs, on vous glissait quelques conseils ici : « 5 conseils pour mieux dormir ». Vous pouvez consulter aussi notre dossier santé : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le ronflement ».

Mais la qualité du sommeil, le vôtre comme le sien, étant capital pour votre bonne santé, vous pouvez aussi vous préserver des bruits du ronflement et faire d’une pierre deux coups !

👂 Pour un usage plus long, pendant votre sommeil par exemple, les protections auditives en cire seront les plus confortables. Elles s’adapteront à votre conduit auditif, prendront la température de votre corps tout en se faisant oublier

 

4 – Je suis un mélomane – un(e) musicien(ne)

Vous passez votre vie en concert et/ou vous passez beaucoup de temps à jouer de la musique ?

Là encore, la protection de vos oreilles est une vraie question de santé. Mais dans votre cas, vous avez tout de même besoin / envie d’entendre le son de la musique.

Et oui, vous êtes tout de même là pour ça 😊.

👂 Pour les amateurs de musique souhaitant protéger leurs oreilles, les protections auditives Quies Spécial musique permettront de protéger vos précieux tympans tout en restituant parfaitement le son, sans déformation. Magique ? non ! Technologique : filtre CLI (Correcteur Loudness Intégré) fonctionne comme un correcteur de fréquences en compensant les aigus et les graves tout en atténuant les fréquences les plus sensibles.

Alors avez-vous trouvé votre bonheur ?

Posted on Laisser un commentaire

3 conseils pour chouchouter vos oreilles

Votre audition et vos cellules cillées présentes dans la cochlée sont aussi performantes que fragiles. L’ouïe, est un sens précieux trop souvent négligé. Nous ne prenons pas toujours soin de nos oreilles et nous ne nous protégeons pas assez du bruit qui nous entoure !
Vos oreilles ne peuvent pas se protéger seules des bruits environnant comme le peuvent vos yeux ou votre nez.

Le soin des oreilles, un problème de société

C’est tout de même plus de 10 millions de français qui se plaignent de problèmes d’oreilles : de la perte d’audition, en passant par de simples gênes, ou des sensations d’oreilles bouchées, d’acouphènes, d’hyperacousie… Et souffrir des oreilles a des impacts non négligeables sur la vie quotidienne.
A savoir que la perte de l’audition est irréversible !

Pour comprendre comment fonctionne votre oreille, et les dangers du bruit, découvrez notre dossier : « les dangers du bruit : comment sauver nos oreilles ? »

Nos conseils pour chouchouter vos oreilles

1 – Protégez vos oreilles du bruit

La prévention est la meilleure des solutions pour préserver son capital santé. Pourtant, nos oreilles sont mises à rudes épreuves par les bruits de la vie et ce, tous les jours, sans que nous nous en rendions forcément compte.

« Le bruit se mesure sur une échelle allant de 0 à 130 décibels. 0 dB représentant le seuil d’audibilité et 130 le seuil de douleur. La plupart des sons de la vie courante sont compris entre 30 et 90 dB. » source Association JNA. Dès 85 dB, nos oreilles commencent à souffrir, et à 85 dB, cela n’est pas si fort, ni douloureux.

A la vue de l’échelle des bruits de la vie courante (cf ci-contre), vous vous rendez compte que nous atteignons facilement les 85 dB.

Il y aussi des situations qu’on ne présume pas dangereuses pour nos oreilles, telles qu’une séance au cinéma, le feu d’artifice du 14 juillet, la fête de fin d’année de l’association de danse des petits, le mariage de la cousine, la fête de la musique ou encore le bruit constant d’un restaurant/bar… Le bruit est partout. Plus de la moitié des 16 et 35 ans a déjà eu des sifflements ou des bourdonnements dans les oreilles suite à des expositions sonores élevées et prolongées.

Cela fait plus de 100 ans que nous protégeons vos oreilles du bruit, depuis notre iconique Boule Quies en cire. Depuis, nous avons développé toute une gamme de protections auditives : les spéciales musique (pour les spectacles, la pratique de la musique, le cinéma…), les mousses pour les expositions aux bruits plus forts et moins prolongés, les spéciales pression avion pour réguler la pression lors de voyage en avion, train…

2 – Libérez-vous des petits bouchons de cérumen

On n’a pas envie d’admettre que notre audition baisse. Pour vous rassurer, la raison la plus fréquente de la baisse de l’audition est un simple bouchon de cérumen. Le bouchon peut aussi donner une sensation d’oreille lourde, des bourdonnements…

Un bouchon de cérumen, cela n’est pas du tout grave, et il se retire facilement. Michel Cymes, dans un article santé nous donnait ses conseils pour s’en débarrasser :

« Il y a des choses à éviter en cas de bouchon de cérumen. Deux, particulièrement. La première, c’est d’avoir recours au coton-tige. J’en déconseille l’utilisation. Tout ce que vous parviendrez à faire, c’est tasser le cérumen et enfoncer le bouchon un peu plus loin dans le conduit auditif. […] La seconde chose à éviter, c’est l’utilisation de bougies auriculaires. Certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler de la manip qui consiste à exposer le conduit auditif à une flamme, en espérant aspirer le bouchon. Le résultat, ce sont des brûlures et donc des complications. »

Alors, comment se débarrasser de ces bouchons qui nous encombrent ? Le dissoudre !

Un peu de sérum physiologue tiédi dans la main, à laisser couler dans l’oreille puis à laisser ressortir petit à petit, peut vous y aider simplement.

Le soin Doculyse Quies sera votre allié : il est doté d’une formule complète qui dissout efficacement les bouchons de cérumen, facilite leur évacuation et prévient leur formation, tout en douceur en les ramollissant.

3 – Protégez vos oreilles de l’eau de mer

Bientôt l’heure de la plage en famille, le sable fin, les baignades de fin de journée… Vous avez hâte ? Il faut dire que ces derniers temps, nous avons bien besoin d’évasion. Mais, la protection des oreilles à la plage et en piscine est un vrai sujet, surtout si vous ne souhaitez pas que vos congés soient gâchés par une inflammation de l’oreille.

Nous sommes tous plus ou moins sensibles à l’eau, certains ont des tympans fragiles, d’autres peuvent être les victimes de bactéries ou de champignons microscopiques qui viendront en villégiature sur la peau ou dans les oreilles. Et là, tout est réuni pour créer une infection : chaleur, humidité…

Le premier conseil que nous vous donnerons est de libérer l’eau de vos oreilles dès que possible, et de bien les sécher à la sortie de l’eau.

Si vous savez que vos oreilles sont fragiles, les protections auditives Aquaplug Quies feront des merveilles : elles s’adaptent à tous les conduits auditifs et garantissent une parfaite étanchéité, dans toutes vos activités nautiques !

Le soin Docuspray Quies, vous permettra de nettoyer quotidiennement vos oreilles tout en douceur grâce à sa formule complète à base d’oligo-éléments d’origine marine et de bicarbonate de sodium.

Parés pour chouchouter votre capital santé ?